Marie-Cécile Pineau

Professeure d’histoire-géo et doctorante en histoire moderne à l’Université de Nantes, elle parle de son parcours, et de l’ambassade romaine de Charles de Neufville, seigneur d’Halincourt. Sa semaine sur En Direct Du Labo.

14889815_10210909418308955_4458630808506652434_o

Je m’appelle Marie-Cécile Pineau, mon premier métier est prof
d’histoire-géo dans le secondaire (lycée général) et, comme les archives
me manquaient, j’ai débuté une thèse en histoire moderne en 2015 à Nantes.
Je travaille sur un ambassadeur français (Charles de Neufville, seigneur
d’Halincourt) à Rome au tout début du XVIIe siècle (1605-1608). Je
travaille à la fois la pratique diplomatique à Rome, mais aussi tout ce
qui concerne l’ambassadeur en représentation (fêtes, habit…).
Je pense que l’histoire doit être vivante et la plus accessible possible,
tout en gardant la rigueur scientifique qu’un(e) historien(ne) doit avoir
dans ses travaux.

Publicités