Yanis Inglebert

Doctorant en neurosciences , il parle de la plasticité synaptique dans l’hippocampe. Sa semaine sur En Direct Du Labo.

inglebert

Je suis étudiant en 1ère année de thèse. Je travaille à l’unité de Neurobiologie des Canaux Ioniques et de la Synapse (UNIS) dans une équipe travaillant sur l’excitabilité neuronale. Mes travaux concernent la plasticité synaptique, c’est-à-dire la capacité des réseaux neuronaux à se modifier au niveau d’une synapse (point de contact entre deux neurones) pour laisser passer plus ou moins bien l’information. Ce phénomène est important pour les processus mnésiques. J’essaye de comprendre les règles de plasticité synaptique dans des conditions physiologiques, et l’influence des neuromodulateurs sur la plasticité : Peuvent-ils la favoriser ? Ou inversement. Pour cela, j’utilise une technique au nom barbare qu’est l’électrophysiologie. Pour faire simple, j’enregistre les courants et/ou voltages (électriques) dans les neurones avec de petites électrodes, car la communication neuronale fait appel à l’électricité.

Loin des journaux scientifiques, la communication envers le grand public est, à mon sens, très importante. Après quelques participations à la fête de la science, ainsi qu’à la semaine du cerveau, je me lance dans la communication « 2.0 », avec l’aide @EnDirectduLabo car je ne suis pas un grand actif sur Twitter avec mon compte personnel.