François-Xavier Coudert

Chercheur en chimie à Paristech, il parle de chimie physique, de matériaux innovants, de chimie théorique. Sa semaine sur En Direct Du Labo.

coudert

Je suis chargé de recherche au CNRS depuis 2008, dans un laboratoire de l’école d’ingénieurs Chimie ParisTech. Je suis chercheur en physico-chimie, et plus précisément en simulation moléculaire : la compréhension des phénomènes physiques ou chimiques par des modèles théoriques et numériques. Mes domaines d’intérêts (en ce moment !) sont les matériaux poreux (plein de trous nanométriques) et les cristaux mous, des matériaux qui se déforment très facilement sous l’influence de contraintes (chaleur, pression, lumière, …). L’un des aspects qui me tient à cœur, dans ce métier, c’est la dissémination des fruits de la recherche et les questions sociétales autour de l’Open Science. Cela prend plusieurs aspects : publications scientifiques ouvertes si possible (Open Access), diffusion des progrès techniques et logiciels (je suis contributeur de nombreux projets de logiciels open source, dont le compilateur GNU Fortran), communication et vulgarisation, enseignement…

Sur Twitter, j’ai d’abord été “lurker” (fureteur, dans la terminologie francisée) entre 2009 et 2013, c’est-à-dire un utilisateur passif suivant quelques fils d’infos et quelques copains. Début 2014, j’abandonne mon pseudonyme de Pierre de Fermat (qui avait une démonstration formidable du théorème, mais elle ne tenait pas en 140 caractères) pour tweeter sous mon vrai nom. Je découvre plein de collègues, français et étrangers, y compris certains avec qui j’ai désormais publié des articles ! J’ai été frappé, à la grande conférence de l’année internationale de la cristallographie (Montréal, août 2014), de voir à quel point la communauté cristallographique anglais est présenter sur les réseaux sociaux : plusieurs des grands pontes (j’ai appris en lisant leurs livres) ont des blogs, des comptes twitter, des tumblrs…